content top

S’implanter à l’étranger

Voici les différents types d’implantation à l’étranger :

La succursale (bureau de représentation)

La succursale de vente est une implantation stable et continue dans le pays d’exportation. Ce n’est pas une filiale: la succursale ne possède pas de personnalité juridique propre. A ce titre, les fonctions confiées à la succursale peuvent être celles dévolues à une filiale : prospection, représentation commerciale, prise de commandes, facturation, livraison…

Mais ces activités seront réalisées pour le compte et au nom de la société française.

Les conditions pour l’exportateur :

  • Expérience du marché : doit être bonne
  • Visibilité du marché : bonne
  • Engagement administratif : assez important
  • Engagement financier : assez important
  • Implications commerciales, financières et administratives :
  • Créer une succursale
  • Expatrier son personnel

 

La joint-venture (société conjointe)

La joint-venture est une structure créée sur le marché étranger, conjointement par une entreprise française et un partenaire local. Les deux sociétés sont liées par une base contractuelle.

La joint-venture a généralement la forme d’une filiale commerciale commune. Mais elle peut aussi prendre la forme d’une structure de recherche et développement, ou de production.

C’est un mode de distribution de plus en plus demandé, notamment sur les nouveaux marchés : pays de l’Est, Chine…

Les conditions pour l’exportateur :

  • Expérience du marché : nécessaire (connaissance du partenaire)
  • Visibilité du marché : bonne (partagée)
  • Engagement financier : assez important

Implications commerciales, financières et administratives :

  • Créer une société commune

 

A noter : de nombreux programmes européens (ECID, JOP, JEV, …) sont à votre disposition pour vous fournir une assistance logistique ou financière. Renseignez-vous auprès de votre Euro Info Centre.

La filiale

La filiale de distribution est une entité commerciale de droit local, ayant une personnalité juridique distincte de la maison mère, et qui achète en son nom et à ses risques les produits de celle-ci, puis se charge de les vendre.

La filiale de production assure la même fonction commerciale, mais produit elle-même une partie ou l’ensemble des produits qu’elle revend. Elle constitue un investissement encore plus lourd en tout point : formation et recrutement du personnel, acquisition de locaux et d’équipements…

Les conditions pour l’exportateur :

  • Expérience du marché : doit être bonne
  • Visibilité du marché : bonne
  • Engagement administratif : très important
  • Engagement financier : très important

Implications commerciales, financières, administratives et fiscales :

  • Créer une filiale
  • Expatrier son personnel

Laisser un commentaire