content top

Adapter ses produits ou services au marché de l’exportation

Adaptez l’emballage de vos produits au marché cible :

Depuis quelques années, force est de constater que l’emballage n’est plus une question mineure dans la chaîne des opérations du commerce international.

L’emballage connaît une évolution majeure dans la composition des matériaux tout en s’avérant un outil de communication avec le consommateur local.

Si les grands groupes disposent de moyens suffisants pour traiter la masse d’informations disponibles, bien souvent les PME-PMI n’en ont pas la possibilité. Quant aux PME-PMI, on imagine aisément la difficulté de la tâche.
Il est à remarquer que la mise au point d’une véritable stratégie prend en compte la réglementation sur la composition et l’étiquetage des produits, le marquage des emballages, les coûts de transport, les références graphiques, les obligations environnementales, la langue du pays destinataire mais surtout, le goût des consommateurs.

Atouts et contraintes de l’emballage et de l’étiquetage multilingue

L’étiquetage et l’emballage nécessitent la plupart du temps, l’apposition de mentions dans la langue du pays.

Si l’on prend le cas de la Belgique, pays à structure fédérale, on s’aperçoit que les réglementations sur l’étiquetage ne sont pas uniformes selon que l’on se trouve en région Bruxelloise, flamande ou wallone avec en plus, trois communautés linguistiques dont l’une est française, l’autre néerlandophone et, la dernière, germanophone. On peut facilement imaginer les coûts d’étiquetage des marchandises sur un marché très concurrentiel et somme toute, assez exigu.

Par conséquent, la taille du marché et les coûts issus des normes réglementaires peuvent directement affecter la qualité et l’attrait d’un marché local. D’où l’importance d’intégrer ces éléments très en amont du processus de commercialisation, en tenant en compte :

  • des réglementations européennes, fédérales, nationales ou régionales en vigueur,
  • de la nécessité de se faire comprendre des consommateurs locaux,
  • de la possibilité de faire appel à une solution plus économique mais sans doute moins performante qui consiste à utiliser l’emballage multilingue. Au plan de l’aspect, c’est une technique qui prend de la place, diminuant l’espace réservé à l’information ou au message. Dans ces cas, il convient de tirer le meilleur parti des informations directement accessibles par tous en utilisant largement les visuels et les chiffres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *